Vaginoplastie: chirurgie esthétique pour un lifting vaginal

Prix vaginoplastie en Tunisie

Cosmetica Travel vous permet d’économiser jusqu’à 65%
sur le prix de votre vaginoplastie en Tunisie comparé aux prix pour la même prestation en France ou en Suisse.

Il est à noter que le prix d’une vaginoplastie en Europe est aux alentours de 3857€ juste pour les frais de l’intervention et de l’hospitalisation. Alors que notre prix est de 1350€ et inclut les prestations médicales liées à l’intervention, les transferts A/R de l’hôtel à la clinique et A/R de l’aéroport Tunis-Carthage à l’hôtel, l’assistance et l’hébergement dans un hôtel 5 étoiles en pension complète.

Un nombre important de patients européens choisissent Cosmetica Travel pour planifier leur intervention de vaginoplastie en Tunisie parce que nos interventions ont lieu dans des cliniques bénéficiant d’accréditations internationales et avec des chirurgiens experts de la chirurgie esthétique intime.

Le prix pour un rajeunissement vulvaire en Tunisie est bien moins cher avec Cosmetica Travel comparé aux prix proposés en Europe.

OpérationsNotre prixPrix en EuropeÉconomie
Prix Vaginoplastie -rétrécissement vaginale- 1350 €3857 €65 %

Le prix d’une vaginoplastie en Tunisie indiqué ci-dessus exclut :

  • Les frais personnels
  • Les extras d’hébergement (boissons supplémentaires, soins extra-chirurgicaux, etc.)
  • Les frais d’assurance voyage
  • Le billet d’avion

N’hésitez pas à obtenir votre formulaire de devis gratuit en ligne pour votre vaginoplastie en Tunisie.

Vaginoplastie en Tunisie

OpérationsAnesthésieDurée InterventionSéjour À L’hopitalSéjour En TunisieReprise Du TravailPrix All Inclusive
Vaginoplastie -rétrécissement vaginale- Rachidienne ou Générale0:30-0:45 heure(s)1 nuit(s)2 nuit(s)5-7 jour(s)1350 €

Qu’est-ce que la vaginoplastie?

L’âge, les accouchements successifs par voie basse, l’excès de poids… sont autant de phénomènes qui peuvent traumatiser le vagin et le périnée. Quand cela survient, les conséquences peuvent être l’absence de plaisir féminin durant l’acte sexuel, l’absence de plaisir chez son partenaire qui a l’impression de « flotter », l’incontinence urinaire, la sècheresse vaginale et le prolapsus c’est-à-dire la descente de la vessie, de l’utérus et du rectum. La vaginoplastie, aussi appelée lifting vaginal, permet de remédier à tout cela.

Le terme vaginoplastie ou vulvoplastie désigne la chirurgie esthétique qui vise à restaurer la sangle musculaire du vagin et donc un rétrécissement du vagin. On la qualifie aussi de lifting vaginal puisque dans la même foulée, l’intervention permet de rajeunir le vagin pour que la femme retrouve les sensations de plaisir normales durant les ébats sexuels.

Cette chirurgie est recommandée à toutes les femmes présentant des troubles sexuels à cause du relâchement du périnée ou une importante distension vaginale. Les femmes proches de la ménopause et qui présentent les mêmes troubles peuvent également y avoir recours.

Il faut comprendre que le périnée joue un rôle clé dans la sexualité de la femme. C’est ce muscle qui lui permet de ressentir du plaisir durant un rapport sexuel et c’est lui qui permet la continence urinaire.

Comment se déroule le rajeunissement vaginal?

La vaginoplastie dure environ 1 h 30 et est réalisée sous anesthésie générale. Les techniques adoptées par le chirurgien varient d’un cas à l’autre, car la perte de tonicité du vagin n’est jamais la même d’une patiente à l’autre. Globalement, l’intervention comprend les trois étapes suivantes :

  • un rapprochement des muscles du périnée : Cette étape a pour objectif de restaurer la sangle musculaire. Pour ce faire, le chirurgien, va suturer les muscles du périnée entre eux afin de les rapprocher. Il utilise du fil résorbable.
  • une plastie vaginale : Cela consiste à renforcer le tissu pelvien qui se situe entre le vagin et l’anus. Cette étape vise à resserrer l’orifice vaginal et à la positionner plus haut.
  • un lipofilling : Lorsque l’entrée du vagin sera plus étroite, le chirurgien peut procèder à un lipofilling des parois de la muqueuse vaginale. Cela consiste à injecter de la graisse autologue au niveau des parois pour rétrécir le conduit vaginal. Une liposuccion au niveau d’une zone grasse de la patiente sera donc réalisée en amont afin d’obtenir de la graisse à réinjecter. A part les parois internes du vagin, les grandes lèvres vaginales peuvent également subir un lipofilling.

En fonction des patientes, d’autres actes chirurgicaux peuvent être associés à la vaginoplastie comme la nymphoplastie qui consiste à réduire la taille des petites lèvres génitales, le lipomodelage ou lipofilling du point G, la mise en place d’une bandelette qui prévient l’incontinence d’effort…

Cicatrices après une vulvoplastie

L’opération de vaginoplastie ne laisse pas de cicatrices visibles étant donné que la seule incision réalisée se situe à l’entrée du vagin. Certes, au cours de la cicatrisation, la cicatrice sera plus marquée, mais au fil des mois et jusqu’à arriver à parfaite maturité (au bout d’environ 12 mois), elle deviendra quasi-invisible.

Le lipofilling, quant à lui, ne laisse aucune trace visible au niveau du vagin, car il s’agit de simples injections réalisées via de fines canules. C’est au niveau de la zone de prélèvement qu’on pourra remarquer quelques cicatrices ressemblant à de petits points. Ces derniers proviennent des petits orifices que le chirurgien a dû réaliser dans le cadre de la liposuccion. Rassurez-vous, ils sont minimes et quasi-invisibles au bout de quelques mois vu que lesdits orifices ne mesurent que 4 mm tout au plus.

Quelles sont les suites opératoires d’une vulvoplastie?

Les suites et douleures post-opératoires d’une vaginoplastie sont modérées.

La douleur est peu intense, mais des antalgiques seront quand même prescrites pour l’atténuer.

La vulve sera légèrement enflée après l’intervention, mais elle retrouve sa taille normale au bout de quelques jours.

La patiente devra arrêter de travailler pendant environ une semaine pour se reposer. La durée de sa convalescence peut être prolongée ou raccourcie en fonction de son métier. Toutefois, il lui faudra éviter tout effort physique intense pendant au moins un mois. Cela inclut le fait de porter des charges lourdes.

Les relations sexuelles sont interdites pendant environ six semaines. En ce qui concerne les tampons hygiéniques, la patiente devra éviter d’en porter pendant au moins deux semaines. Il est d’ailleurs conseillé de programmer l’intervention sitôt les règles terminées pour que la cicatrisation se stabilise un peu avant le prochain cycle menstruel.

La pratique de sport est interdite pendant, au moins, un mois.

Pour s’asseoir, la patiente devra utiliser un coussin de périnée pour avoir plus de confort. Au cours des premiers jours après l’intervention, il lui est conseillé de ne pas s’asseoir de manière prolongée.

Résultats d’un rajeunissement vaginal: vulvoplastie

Les résultats d’une vaginoplastie peuvent être appréciés à partir du troisième mois post-opératoire. Ici, on parle de résultats au pluriel, car cette intervention ne permet pas seulement un rajeunissement vulvaire. Elle permet aussi de :

  • retrouver une sexualité normale puisque le vagin a retrouvé sa tonicité
  • ne plus souffrir d’incontinence urinaire
  • retrouver une vulve plus jeune et plus esthétique

 

Pour la majorité des patientes, cette chirurgie leur a permis de retrouver une seconde jeunesse et à se sentir mieux dans leur peau. Il faut souligner que les résultats obtenus sont durables et surtout, l’intervention n’empêche pas d’accoucher, ultérieurement, par voie basse.

Néanmoins, si vous prévoyez une grossesse dans un avenir assez proche, il est conseillé de décaler l’intervention après le futur accouchement. Et une fois que le bébé sera né, attendez au moins six mois après cet heureux évènement pour passer sous le bistouri. Dans le cas où vous allaitez au sein, l’intervention devra être programmée après le sevrage de bébé.

autres opérations esthétiques intimes proposées par Cosmetica Travel: